Optimist: débriefing du mercredi 17 mai 2017

Sur le thème du départ, le groupe performance de la SRC a réalisé différents exercices avec  contraintes. Comme d’habitude, voici une partie du débriefing avec quelques vidéos postées sur ce blog afin que les jeunes aient le temps de regarder… et de commenter. Nous avons ainsi davantage de temps de pratique sur l’eau.

Voici une bonne technique de lancement par Aurel (premier plan) : nous sommes ici à une seconde du départ. Auparavant, il a ménagé de la place sous son vent pour pouvoir faire pivoter le bateau vent de travers et s’élancer « full speed » en lançant le bateau: il met de l’assiette (gite) puis écrase en remettant à plat au coup de canon. Malheureusement, il glisse dans le bateau en écrasant et perd le bénéfice de ce lancement en ne pouvant pas accélérer convenablement. Cliquez sur l’image pour avoir la vidéo.

Cette vidéo (cliquez sur l’image) présente deux aspects intéressants: tout d’abord, le voilier au comité respecte la règle 42 lorsqu’il godille avant le départ pour conserver sa place: en effet, la godille ne lui sert qu’à orienter le bateau et non à le faire avancer. deuxième aspect: ce même bateau barré par Aurel rate finalement son départ en raison du bateau sous le vent devant (Romain) qui ne se lance pas. Je vous rappelle de bien identifier vos adversaires. Aurel décide alors rapidement d’abattre pour pouvoir virer sans gêner Raphaël tribord au vent. Aurel a pris cette décision suffisamment tôt pour perdre très peu sur ses camarades. Mais attention, dans une flotte importante, cela risque de ne pas passer: ne pas pouvoir abattre et encore moins passer bâbord …. A part cela, nous noterons un classique: Tout le monde est sur une ligne, un mètre trop bas. Seul Raphaël est bien placé (2599).

C’est le départ ! 2672 et 71: copie à revoir. N’oubliez jamais que sur une ligne comme celle-ci, plutôt favorable bout de ligne (vent à gauche), vous avez tendance à longer la ligne au près. Et vous la couperez doucement. Donc mieux vaut être haut. Un départ favorable au comité (vent à droite) est davantage propice à voler car vous coupez la ligne plus perpendiculairement, donc vous êtes vites dessus. Cliquez sur l’image pour lire la vidéo.

Nous sommes à une seconde du départ. Eloi vole en bout de ligne et il le sait. Mais il revient bien tard … Dommage car bout de ligne, il est facile de revenir puisqu’aucun bateau ne vous gêne pour abattre et revenir. Cliquez sur l’image pour lire la vidéo.

Jeu de rôle: deux bateaux ont pour mission de partir bâbord. L’un passera, l’autre pas. Remarquez au passage le gain en partant du bon côté. Cependant, en régate de bon niveau avec de la densité, partir bâbord de cette façon est à éviter: mieux vaut partir « pin end » (bout de ligne) et virer le premier.

 

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s