Aurel Martin et Ange Margaron brillent aux championnats de France

 

Aurel Martin (à droite) porte fièrement le drapeau de la Ligue Calédonienne: il est l’unique représentant du Caillou, mais il se fait remarquer par ses performances.

Aurel Martin (SRC) et Ange Margaron (CNC) disputent actuellement et respectivement le championnat de France Minimes d’Optimist  et le championnat de France Handivalide sur Miniji.

A Martigues sur l’étang de Berre, après 6 manches et deux jours de compétition, Aurel Martin réussit la formidable performance de se classer second au général et d’intégrer la phase finale qui regroupe les huit premiers (lire ci-dessous).

Ange Margaron, lui, a entamé avec un passage dans les six premiers sur son beau Mini J à Roscoff avant que la première course soit annulée. Récits.

Ange à la barre du trimaran Weta: le bonheur simple d’être en mer en toute liberté. Un lieu où on oublie facilement ses difficultés et où le talent peut s’exprimer sans modération. Pour le championnat de France 2017, Ange a réarmé un MiniJ qu’il connaît pour avoir disputé le France 2015.

Résumé du premier jour du championnat de France Handivalide: 

Ange Margaron nous a indiqué avoir franchi dans les six premiers la première bouée de la première manche avant que le Comité décide d’annuler pour cause de vent trop fort (lire ci-dessous).

« Une vague a rempli le bateau et j’avais de l’eau jusqu’aux épaules » raconte Ange qui prend visiblement beaucoup de plaisir à naviguer avec un bateau rapide doté de voiles neuves.

Résumé du premier jour:

mardi 11 juillet 2017

C’est aujourd’hui que débutait le Championnat de France Handivalide Solitaire. Cette épreuve Nationale qui regroupe 66 compétiteurs, dont 35 régatiers à mobilité réduite, et qui permet le mélange entre régatiers valides et régatiers Paravoile sur une même compétition et un même plan d’eau, n’aura pas ouvert son classement 2017 tel que prévu initialement. En effet, le vent était bien conforme aux prévisions météo et malheureusement, il était trop fort pour permettre de lancer des courses en toute sécurité.

« Les conditions de vent ne nous ont pas permis de valider une première course aujourd’hui. Nous avons essayé, mais le vent est arrivé plus vite que prévu. Ce matin lorsque la flotte a quitté les pontons vers 10H30, les conditions étaient praticables.

Mais le vent fort est vite arrivé sur la zone, nous avons donc dû annuler la course en cours et nous avons demandé aux coureurs de rentrer au port. Comme le vent était toujours très fort en début d’après-midi, nous avons annulé toutes les courses pour la journée. Les conditions météorologiques s’annoncent plus facile demain et pour la fin de la semaine avec un vent médium et du soleil. » Nous explique Bernard Porte, Président du Comité de Course.

C’est donc demain que le Championnat ouvrira réellement son premier classement 2017 pour les sept ligues de voile qui sont présentes ici à Roscoff. Parmi elles, sans surprise puisque jouant à domicile, c’est la Ligue Bretagne qui est la plus nombreuse devant celle des Pays de la Loire et de l’Occitanie. A noter que Ange Margaron, représentant la Ligue Nouvelle Calédonie, est le coureur ayant fait le plus de kilomètres pour rejoindre Roscoff.
 

 

Championnat de France Minimes Optimist: Aurel Martin 2nd après 6 manches

Aurel, beaucoup de maturité et d’autonomie.

Ce n’est pas vraiment une surprise pour qui connaît le jeune régatier: Aurel Martin occupe la seconde place du championnat de France Minimes sur l’étang de Berre, malgré une manche pour départ prématuré sous pavillon noir (BFD). Mais il termine la course en flotte sur deux belles victoires de manche: 2,BFD,2,6,1,1

Intégré dans l’équipe de la Ligue de Bretagne, Aurel se sentait très à l’aise à l’issue des entrainements en compagnie des Bretons.

L’important est de se qualifier à l’issue de deux jours dans les 8 premiers  pour disputer les demi-finales où les compteurs sont remis à zéro comme expliqué ci-dessous par Laurent Gaillot de la FFVoile.

Puis d’une course sèche entre ces 8 régatiers, seront qualifiés les 4 premiers pour une dernière course sèche de 10 à 15 minutes qui déterminera le podium.

Aurel est donc bien parti puisqu’il intègre la phase finale qui réunit les 8 premiers. Pour la suite (demi-finale et finale), nous sommes confiants: le calédonien a appris à gérer la pression d’une petite flotte, même si les compteurs sont remis à zéro.

 

Aurel et Ange lors des 4 h de catamarans: un équipage qui prend du plaisir en échangeant sur des fondamentaux de la régate. Les deux talentueux membres de la SRC ont terminé 10 ème sur 21 alors qu’ils naviguaient en Weta sur le plus petit bateau.

Une nouvelle formule

Cette année, une nouvelle formule  pour le championnat de France Minimes est retenue (source FFV) :

Quelle est cette nouvelle formule ? Pourquoi ces changements ? Quels conseils aux coureurs ? Laurent Gaillot, de la FFVOILE nous dit tout !

Peux-tu nous expliquer ce nouveau format ?

Les formats de course des Championnat de France Minimes et Espoirs vont connaître cette année une évolution importante.

Une expérimentation avait été réalisée l’an dernier sur la flotte collective des séries Minimes. Elle est aujourd’hui étendue à l’ensemble des séries. Le championnat débutera pour les Optimists avec une phase de qualification sur 2 jours avec 2 groupes pour les garçons (comme la CIP) et un groupe séparé pour les filles.

Nous aurons ensuite une phase avec Groupe N1 et Groupe N2 issus du classement général (équivalent Or / Argent d’une CIP) qui durera 2 jours.

Seront qualifiés ensuite les 8 premiers coureurs de chaque groupe (8 N1, 8N2 et 8 filles) pour les phases finales.

Les compteurs seront remis à zéro pour les demi-finales.

Chaque groupe de 8 courra une course sèche et les 4 premiers seront qualifiés pour la finale (course sèche également) à l’issue de laquelle le podium sera connu.

Pour le classement, les coureurs non qualifiés dans les 8 premiers courront une course en flotte dans leur groupe pour jouer les places de 9 à X (cumul des manches de la semaine – la plus mauvaise).

La demi-finale déterminera les places de 5 à 8 sur une seule course.

La finale distribuera les places de 1 à 4 sur une seule course. Il y aura donc 3 phases pour les Garçons et 2 pour les filles.

Pourquoi ces évolutions ?

Notre sport souffre d’un manque de lisibilité et de compréhension pour le public.
La World Sailing (Fédération Internationale de Voile) a fait évoluer ses formats de course aux JO avec l’introduction des Medal Races (dernière course non retirable comptant double avec les 10 meilleurs).

Ils souhaitent aller encore plus loin. Pour exemple, des courses sèches ont déjà été au programme des championnats d’Europe de RSX (Windsurf) cette année.

Le maintien de la Voile au JO dans les années futures dépendra de sa capacité à offrir du spectacle compréhensible pour tous, pour se rapprocher des autres sports (finale d’athlétisme, natation, Judo, sports collectifs…) où le vainqueur est bien celui qui gagne la dernière course ou match).

C’est aussi la raison pour laquelle les engins volants (à foil) se développent (attractif, Fun, télégénique…).

La FFVoile a fait le choix de proposer des formats innovants en 2017 pour retrouver de l’attractivité chez les jeunes et une forme de jeu sur des courses plus courtes en phase finale à l’image de ce qui se pratique déjà en course par équipe ou Match Racing (duel sur des formats de 15mn avec phase de qualification en Round Robin et remise à zéro des compteurs pour des éliminations directes).

Ces formats ont fait leurs preuves et les coureurs y adhérent facilement. Les freins viendront surtout des adultes (encadrants, parents…) car nous sommes ancrées dans une culture et une histoire basée sur la régularité (de nombreuses courses, certaines retirées, un long championnat, de longs bords où le vent est bien établi, le moins perturbé possible).

Les coureurs s’adapteront beaucoup mieux que nous. L’enjeu pour ces courses finales sera qu’elles soient le plus « propre » possible et il ne faudra pas hésiter à l’annuler et la recourir immédiatement si des éléments extérieurs viennent perturber le bon déroulement (rotations de vent importantes ou autres).

Nous aurons également de l’arbitrage direct sur l’eau.

Nous ferons un bilan après l’été pour les différents championnats.

Quelques conseils peut-on donner aux coureurs ?

Les coureurs et entraîneurs devront modifier l’approche et la gestion du championnat et prendre les différentes phases par étape.

Le début de championnat sera semblable à des formats classiques.

Lors de la demi-finale, la difficulté résidera dans le fait de se retrouver peu nombreux sur une ligne de départ avec la pression du classement provisoire (qui est remis à zéro).

Le départ prématuré sera interdit sous peine d’élimination car à 8, on ne peut pas revenir dans le jeu sur une course de 10/15 mn.

Les qualités mentales des coureurs seront mises en avant (concentration, gestion du stress, capacité d’adaptation, vitesse de réaction).

La vitesse ne suffira pas à faire la différence du fait des petits parcours. Ces derniers près de terre rendront le vent un peu plus instable.

La demi-finale pourra devenir une course plus figée que la finale si les 4 premiers sont détachés.

Je ne doute pas que même si certaines hiérarchies pourraient être bouleversées, les meilleurs seront sur le podium.

Laurent GAILLOT Conseiller Technique FFVoile

Etang de Berre 2017: un plan d’eau qui convient à notre unique calédonien engagé au championnat de France Minimes d’Optimist.

De nombreux jeunes réunis à Martigues après des années de Championnats de France à Quiberon.

Ange Margaron et Aurel Martin s’encouragent mutuellement en se téléphonant durant leurs compétitions.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s