Championnat de France handivalide: Petit temps et légère déception pour Ange Margaron

Le vent s’est fait attendre devant le port de Bloscon à Roscoff ce jeudi 13 juillet.

Journée difficile pour le calédonien Ange Margaron qui a aligné deux manches de 35 et 42 ème dans des conditions, il est vrai, très difficiles: beaucoup de courant et peu de vent.

14 ème en paravoile au classement général, Ange compte sur la dernière journée pour gagner quelques places.

Ange Margaron figure à une honnête 14 ème place en Paravoile avant la dernière journée. (cliquez sur l’image pour les résultats complets)

Résumé du jeudi 13 juillet (source FFVoile)

La patience est une vertu qui porte souvent ses fruits. Et il en aura fallu pour les 66 concurrents du Championnat de France Handivalide Solitaire ici à Roscoff.

Prévu initialement à 11h, le premier départ n’aura finalement eu lieu qu’à 15h05, la faute à un vent trop faible et à un courant toujours aussi important devant les digues du Port du Bloscon. Une situation météo qui a obligé le Comité Course à revoir ses projets. Ainsi le parcours côtier qui devait ouvrir les festivités n’aura finalement pas eu lieu, mais deux courses ont bien composé la journée.

Sportivement, après les deux courses du jour, cinq sur la totalité du Championnat, les premières places n’ont pas évolué. C’est toujours Hervé Tourneux (SR Vannes) qui est en tête.

Connaîtrons-nous cette année le premier classement général remporté par un coureur à mobilité réduite ?

Pour cela il faudra attendre demain, car en effet, même s’ils ont tous les deux fait une place de 1 et de 5, Bernard Destrube (SNO Nantes), 2ème du classement, gratte un petit point au jeu de l’élimination de la plus mauvaise course.

Un duel qui s’annonce passionnant. Guy Lassalle (Voile Handi Valide) troisième est, de son côté,  sous la pression de trois coureurs à seulement deux points de lui. Parmi eux, à noter la présence du coureur paravoile Marcel Berthomme (CVGV) qui fait une très belle journée avec une place de second et de quatrième.

Chez les féminines, Chantal Labat Salaun, Championne de France Paravoile en titre, a retrouvé les plaisirs de la navigation aujourd’hui après un accrochage hier qui ne lui avait pas permis de débuter son championnat.

« Hier j’étais frustrée ! Heureusement mon bateau a été bien et rapidement réparé, j’ai donc pu naviguer aujourd’hui. Quand nous attendions le vent, je me suis dit qu’il fallait absolument qu’il arrive afin que je puisse enfin faire ma première course. J’ai vite retrouvé des sensations et pour l’instant je suis dans mon objectif de monter sur le podium paravoile féminin. »

Devant elle, au classement nous retrouvons Jeannick Le Moal, qui elle aussi a déjà connu les joies du titre. Pourtant cette année c’est plus compliqué. « C’était mieux que hier ! J’ai une bonne vitesse, je prends des départs corrects, mais je fais des conneries sur l’eau. Je ne suis pas très contente de moi. Pour l’instant je suis en deuxième place (ndrl : du classement féminin paravoile) et demain je pars sur l’eau avec l’objectif de remporter le titre. »

Neuf points séparent Jeannick de Magali Moraines. Avec une flotte aussi nombreuse et aussi dense, tout est encore possible demain.

Demain les coureurs ont rendez-vous à 9h45 pour le dernier briefing de ce championnat, et pour démarrer les courses à 11h00. Une dernière journée qui se conclura par la remise des prix à 19h00 suivi du repas des équipages.

Classement général handivalide au 13 juillet (cliquez sur l’image pour les résultats complets)

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s