Règles de courses

RCV: La Règle 18 expliquée par Thierry Poirey

RCV: La Règle 18 expliquée par Thierry Poirey

La Règle 18 expliquée par Thierry Poirey:

 

Petit Guide de la réclamation (P.Gomez)

guide-de-la-reclamation-version2

GUIDE DE LA RÉCLAMATION

Aide mémoire pour vous aider à ne pas entacher vos résultats sur l’eau par des ennuis de règlements !

1-Comment éviter les ennuis ?

2-Pourquoi réclamer ?

3-Réclamer

4- Pendant l’instruction


1- Comment éviter les ennuis ?

– Une connaissance minimale des règles est nécessaire pour pouvoir identifier et donc anticiper les situations à problèmes , notamment dans les parties « encombrées  » du plan d’eau : départ, passage de marques.
– De bonnes relations avec les adversaires évitent les protest,
soignez votre réputation en montrant votre connaissance des règles , mais surtout votre fair play en discutant des incidents sur les parking.
– Tachez d’évaluer immédiatement, (ou mieux, a l’avance) la perte due à un 720 en nombre de places, et réparez.
– Soyez indulgent dans certain cas pour peut- être en bénéficier aussi plus tard.
– En cas de faute avérée sur un adversaire, laisser le vous doubler, il ne déposera peut-être pas.
– Si il a réclamé contre vous, allez le voir sur le parking. Le fait de « décharger » son mécontentement directement sur vous lui suffira peut être,et il ne déposera pas.
– Si le cas est indéfendable, et la manche très mauvaise, abandonnez avant l’instruction, cela aura un effet positif sur le jury et vous évitera de mentir lamentablement.

2- Pourquoi réclamer ?

Ne réclamez pas à tort et à travers !
Quel est l’objectif ?

– gagner des points ou des places sur l’épreuve.
– établir un rapport de force avec un adversaire : (se faire respecter)
– s’entraîner a passer devant un jury : (est-ce le bon adversaire et la bonne épreuve pour le faire ?)

Sachez évaluer le risque de l’instruction : pouvez vous être DSQ ?
Le risque est- il à prendre pour gagner un point /une place ?
3-Réclamer

Sur l’eau

– Hélez « protest » suffisamment fort.
– Regardez autour de vous pour identifier les témoins potentiels.
– récapitulez en énonçant les faits pour pouvoir vous en rappeler plus tard.
– Prévenez le comité de course à l’arrivée (si planche à voile ou prévus dans les IC).
– faites un croquis sommaire après l’arrivée de la manche.
A Terre

Dés l’arrivée à terre organisez vous.
1- allez voir l’heure limite de dépôt des réclamations sur le tableau officiel.
2- Rédigez la réclamation de manière simple et concise.
3- Déposez-la à temps, vérifiez l’heure notée par le secrétariat, conservez une photocopie.
4- Cherchez les témoins. Ecoutez les sans essayer de les influencer pour comprendre si ils sont décisifs, en votre faveur ou pas.
5- Faites parler l’adversaire pour voir quelle sera sa stratégie, évitez de trop parler vous-même.
6- Vérifiez si une vidéo est disponible
7- Demandez une photocopie de la réclamation de l’adversaire.
. Prenez connaissance de l’heure et du lieu de l’instruction.
8- Gardez vos témoins disponibles. (au besoin leur offrir un pot, ou avoir leur téléphone portable)

Rédaction de la réclamation

Identifiez impérativement l’adversaire
le lieu et le moment de l’incident
la nature de l’incident
Le croquis n’est pas obligatoire, pourvu que le texte identifie correctement l’incident.
Si vous faite un croquis, il ne faudra pas changer votre explication à l’instruction. Cependant on ne vous demande pas une précision millimétrique sur ce croquis.
Limitez vous à 1 seul dessin, celui qui matérialise la faute ( contact ou manœuvre d’évitement). Le numéro de règle n’est pas indispensable. Indiquez vos témoins car s’ils ne sont pas notés le jury pourrait refuser de les entendre.

La préparation de l’instruction

Il faut prévoir ce que vont chercher les jurys.
-Premièrement faites une série de croquis simples de ce dont vous vous souvenez.
-Identifiez les règles en jeux  favorables ou défavorables. Par exemple  il sautera pour une 11, si je saute ce sera pour une 18 .2a).
-Relisez les règles en jeux et identifiez :
Le cheminement probable du jury dans l’établissement des faits
Les moments clefs (sur le point de partir ou contourner, zone des 2 longueurs, etc.)
Les mots clefs. (Place, rapidement, etc.)
Les temps / distances /vitesse découlant du scénario proposé.

Avec tout ces éléments et ce que vous ont dit les futurs témoins sur le parking il faut présenter un scénario respectant la logique des jury, la cohérence des positions et vitesses de chacun, et la vérité, bien entendu.
Répétez l’exposé des faits, et le déplacement des bateaux avec quelqu’un.
Il est également très important de prévoir les questions embarrassantes que vous subirez, et celles qu’il vous faudra poser.
il est dangereux de vouloir faire dire à son témoin plus que ce qu’il a réellement vu.
En effet, sous la pression, la version initiale réelle (celle qu’il vous a dit en premier sur le parking), ressortira. Donc ne discutez pas trop avec lui, exposez lui votre fil directeur et le point précis où il sera utile .Il est normal pour un témoin de n’avoir qu’une vision parcellaire de l’incident et de ne pas se souvenir ou de n’avoir pas vus la totalité de l’incident.
Quand vous rentrerez dans la salle, votre première déposition doit être prête et la déclaration finale ébauchée.

La procédure

Le jury s’attachera en premier à la recevabilité.
Ne pas avoir entendu « protest » par son adversaire n’est pas un argument.
Si l’heure de dépôt est dépassée, il faut avoir de réels arguments :
Attention : ranger, rincer, prendre une douche, chercher des témoins, manger, ne sont pas des motifs de prolongation de délais de recevabilité.
Il faudra justifier l’emploi du temps depuis le passage de la ligne d’arrivée de la dernière manche.

Viendra ensuite le « hearing » proprement dit.
Celui qui a déposé le premier (l’heure de dépôt est notée sur la feuille) parlera le premier.
Ensuite il y aura des questions de l’adversaire et du jury.
Puis la déposition de la partie averse
De nouveau des questions.
L’audition des témoins et leur questionnement :
La déclaration finale.

Délibération
Le jury établira les faits : c’est à dire ce qui est sûr ou considéré comme tel grâce aux déclarations de chacun et des témoins.

Décision
La décision est donnée en présence des parties, parfois le jury explique ses motifs.

4-Pendant l’instruction

Demandez la présence d’un traducteur si nécessaire : si votre maîtrise de l’anglais est limite c’est même préférable car si vous avez compris, vous avez le temps de réfléchir à votre réponse pendant la traduction .
– tenue correcte
– posture tonique et attentive
– attitude assuré et polie
– regard direct vers les interlocuteurs, balayez le regard des jury alternativement.

Quand c’est a vous de parler:
Posez les bateaux dans une position.
Lâchez les.
Faire une phrase indépendante, un sujet, un verbe, un complément avec un point à la fin.
Respirez.
Changer la position des bateaux.
Recommencer ce cycle.
Ne parlez pas trop vite .
Il faut essayer d’amener doucement la situation vers un « schéma type » qui vous est favorable.
(A ce propos la lecture des cas de jurisprudence ISAF est recommandé)
Utiliser des termes précis, de préférence issus du livre de règles. Faite référence aux numéros de règles si possible. Attention a l’exactitude des relations temps/distance
Ne répétez pas trois fois la même chose ; quand on se répète, la tendance naturelle est de faire des phrases différentes, d’utiliser d’autre mots, ce peut être le début de la contradiction !
Vérifiez que vos auditeurs soient attentifs
Quand c’est l’adversaire ou le témoins qui parle.
Soyez attentif et concentré
Ne leur coupez pas la parole
Notez les faits favorables
Quand ce sera votre tour, commencez par vous assurer que le jury a bien entendu ce qui vous était favorable.
Faite ressortir les contradictions de l’adversaire.
Questions à l’adversaire et aux témoins

Vous n’êtes pas obligé d’en poser !
Après un témoin très favorable, n’en poser surtout pas.
Après un exposé très défavorable faite des questions « périphériques » et surtout pas directes.
Essayez de le faire se répéter.
Pas de question commençant par « es tu sûr que ? » sauf si c’est pour entériner une contradiction avec son exposé précédent.
Demander la position à bord, les tâches habituelles, les actions à ce moment là. L’idée est de montrer au jury que le témoignage n’est pas crédible car l’angle de vision est mauvais ou l’observation impossible à ce moment de l’action.
Réponses aux questions

Si besoin faites répéter la question, ou demander une traduction de celle ci (pour gagner du temps)
Si la question est redondante, faites le remarquer, et dire «  j’ai déjà précisé ce point, je n’ai rien à ajouter »
Si vous êtes désarçonné revenez sur votre description initiale.

Déclaration finale

Surtout ne pas recommencer à tout expliquer !
1 rappel synthétique de votre version
2 faits établis qui sont en votre faveur
3 rappel des contradictions de l’adversaire ou du témoin
4 éventuellement, et très rarement, selon le type d’incident, des arguments « émotionnels » de bonne foi , un rappel de votre réputation.

Source: CEN La Rochelle, P.Gomez

Les RCV 2013-2016 dans le texte !

RCV_fr_2013-2016

 

 

Team Race ou course par équipes

Voici les règles spécifiques de la course par équipes

Capture d’écran 2014-06-15 à 17.10.38

Course par équipe règle

.

Babord et tribord amure en fausse panne

En fausse panne, c’est la bôme qui indique si vous êtes tribord ou bâbord amure (et non le côté d’où vient le vent).

Ce petit schéma pour y voir clair:

Capture d’écran 2014-06-15 à 16.45.47

fausse panne

 

Voici les règles d’introduction à la régate, qu’il est à minima bon de connaître.

RIR

Quelques abréviations utiles à connaître:

Legend
( ) Excluded Score
OCS On the course side of the starting line and broke rule 29.1 or 30.1
ARB Scoring penalty after arbitration
PTS Scoring penalty for a yellow flag after the finish
BFD Disqualification under rule 30.3
RAF Retired after finishing
DCT Disqualified after Causing Tangle (Kiteboarding only)
RCT Retired after Causing Tangle (Kiteboarding only)
DGM Disqualification under rule 69.1(b)(2) not excludable
RDG Redress given
DNC Did not come to the starting area
RET Retired
DNE Disqualification not excludable under rule 88.3(b)
SCP Took a Scoring Penalty under rule 44.3(a)
DNF Did not finish
STP Standard Penalty SI Specific
DNS Did not start
UFD U flag penalty imposed
DPI Discretionary penalty imposed
ZFP 20% penalty under rule 30.2
DSQ Disqualification

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s